Pays Européens Partenaires
AlpSatellites > Actualités

Présentation des partenaires FR IT AT du projet

Voici une rapide présentation des partenaires du projet européen transalpin AlpSatellites, qui réunit 3 pays : Italie (chef de file), France et Autriche

 

Présentation des partenaires Italiens

L’Université du Val d’Aoste

L’Université du Val d’Aoste (UNIVDA) est le chef de file d’AlpSatellites et une jeune université dynamique bien ancrée dans la région du Val d’Aoste mais avec un œil sur l’Europe.

  • Elle dispose de 4 structures de recherche : le Département des sciences humaines et sociales, le Département des sciences économiques et politiques, le Centre transfrontalier du tourisme et de l’économie alpine, l’Institut de recherche en éducation à l’environnement et à la nature.
  • En 2021/22, environ 1 000 étudiants se sont inscrits en licence et en master en éducation, psychologie, langues, relations internationales et économie. Entre 2000 et 2022, plus de 3 000 étudiants ont obtenu leur diplôme de l’UNIVDA.
  • Les enseignements académiques sont dispensés par une équipe de recherche composée de 118 professeurs et chargés de cours.

L’Université a une solide expérience dans la coopération internationale, et au cours des 3 dernières années, elle a participé à 4 projets européens dans le cadre d’Interreg Italie-France Alcotra.

 

La communauté de commune d’Evançon Val d’Aoste

L’Unité des Communes valdôtaines Evançon est une collectivité territoriale regroupant 10 communes (Arnad, Ayas, Brusson, Challand-Saint-Anselme, Challand-Saint-Victor, Champdepraz, Emarèse, Issogne, Montjovet e Verrès) et offrant des services publics communs à tous les citoyens .

  • Elle tire son nom du ruisseau de l’Evançon qui coule sur les dix communes et traverse tout le Val d’Ayas.
  • L’Unité Evançon bénéficie d’un environnement naturel varié : des glaciers du Mont Rose au Parc Naturel du Mont Avic en passant par la plaine d’Arnad. En partant d’Arnad et en suivant le cours de la rivière Dora Baltea, vous pourrez rencontrer les territoires d’Issogne, Verrès, Champdepraz et Montjovet. De là, une courte randonnée mène à la réserve naturelle du lac de la Villa à Challand-Saint-Victor.
  • Pour ceux qui arrivent par l’autoroute ou le train, le point de départ pour visiter l’Unité est Verrès : malgré son extension territoriale limitée, c’est le centre le plus important du territoire et accueille le siège de l’Unité et les principaux services (écoles, bureaux divers, banques, installations sportives).

En remontant le Val d’Ayas (également appelé Val d’Evançon ou Vallée de Challand), on croise Challand-Saint-Victor, Challand-Saint-Anselme, Brusson et Ayas.

 

Présentation des partenaires Autrichiens

L’Université des Sciences Appliquées Vorarlberg

L’Université des sciences appliquées du Vorarlberg (FHV) est située dans la région du lac de Constance dans le Vorarlberg (Autriche).

  • Elle compte 4 facultés principales (commerce, ingénierie et technologie, design et travail social et santé) et plus d’une vingtaine de programmes d’études.
  • En partenariat avec les entreprises et les industriels, la FHV a pour principe de servir la Région par une recherche internationalement reconnue. C’est pourquoi il concentre ses ressources de recherche sur cinq domaines stratégiques : l’énergie, les microtechniques, les technologies centrées sur l’utilisateur, l’informatique de gestion, les sciences sociales et économiques.
  • En particulier, le Research Center Business Informatics se concentre sur les technologies et méthodes habilitantes à l’appui du produit étendu et de l’entreprise étendue.

En tant que partenaire scientifique clé, la FHV vise à éclairer la politique stratégique et les programmes de financement de la Région ; il soutient également les entreprises et les institutions publiques en fournissant des solutions TIC et des cadres politiques en matière de numérisation. De plus, le FHV contribue à mettre en œuvre des méthodologies, à valider des résultats, à les comparer à l’échelle transnationale et à élargir le réseau scientifique dans le Vorarlberg et plus généralement en Autriche. Notre mission est de continuer à défier le statu quo et à améliorer le niveau de vie des citoyens de la région.

 

La commune de Doren

Doren est une commune autrichienne de la région Vorderer Bregenzerwald (24 communes avec environ 33.000 habitants).

  • La commune de Doren est située entre le lac de Constance et les Alpes et c’est l’une des régions les plus ensoleillées du Vorarlberg.
  • Doren est situé à l’écart des grands axes de circulation, ce qui contribue à la conservation de son paysage. De plus, de nombreux bâtiments mettent en valeur les environs, notamment dans la zone communale où quelques « chefs-d’œuvre » (caserne de pompiers, école primaire, collège) ont été construits.
  • Les espaces «  »enfants et jeunes » » sont également fortement thématisés. Parmi toutes les activités pour les enfants, les centres d’aventure et d’escalade spécialement construits dans la forêt et le sentier de lecture se distinguent. Doren dispose de plusieurs espaces pour jouer en plein air.
  • De plus, la communauté de Doren peut trouver une épicerie au centre du village, un camping près de la rivière Bregenzerache et les habitants et les touristes peuvent déguster des produits alimentaires locaux.
  • L’un des trajets les plus célèbres est le «  »Achtal Weg »: le long de la rivière Bregenzerach, il y a un sentier pédestre et cyclable nouvellement construit, où il est possible de voir un large éventail de flore et de faune.

La région du Bregenzerwald a toujours été bien reconnue pour le tourisme aussi bien en hiver (ski, luge, ski de fond) qu’en été (randonnée). La région est également connue pour son artisanat, son architecture en bois (Werkraum Bregenzerwald, Werkraum School) et le paysage naturel et culturel environnant.

Présentation des partenaires Français

Aix Marseille Université

Aix-Marseille Université (AMU) est une université du Sud de la France. Elle compte 80 000 étudiants et près de 8 000 salariés répartis sur 5 campus.

  • La fondation universitaire A*Midex contribue au développement d’un pôle interdisciplinaire d’enseignement supérieur et de recherche de renommée mondiale.
  • AMU est bien connue comme une université à forte intensité de recherche. Elle abrite 122 installations de recherche, 18 instituts et 50 plateformes technologiques liées à de grands organismes nationaux.
  • Université responsable et engagée, Aix-Marseille Université est reconnue, dans les classements internationaux, pour son impact social et social ainsi que pour son rôle de moteur de l’innovation et de l’entrepreneuriat sur son territoire.

Largement ouverte sur le monde (10.000 étudiants internationaux et plus de 40 diplômes en partenariat international), AMU a été lauréate de l’appel à projets de la Commission Européenne pour construire «  »CIVIS, une Université Civique Européenne » » avec 10 partenaires européens, contribuant aux grands enjeux sociaux défis auxquels sont confrontés, en particulier, l’Afrique et l’espace méditerranéen.

 

L’ACSSQ

Même si vous nous connaissez déjà, voici une rapide présentation de son territoire et du territoire de l’étude AlpSatellites

L’ACSSQ (Association Culturelle Sociale et Sportive du Queyras) est une association loi 1901. Elle compte au total 500 adhérents dont 50 actifs et emploie 19 personnes.

  • Elle intervient dans plusieurs secteurs, de la petite enfance (crèche) aux personnes âgées mais aussi dans les domaines transversaux de la culture, du sport, du handicap et du développement économique portés par le Groupe Queyr’Avenir. L’ACSSQ a le statut de centre social.
  • L’ACSSQ intervient sur l’ensemble du territoire de la Communauté de Communes du Guillestrois et du Queyras.

Pour mettre en œuvre le projet Alpsatellites, nous travaillons en partenariat avec Aix Marseille Université sur trois communautés de communes regroupées au sein du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) :

  • Le Briançonnais avec 13 communes et 19.500 habitants, dont la ville de Briançon 12.000 habitants à 1350 mètres d’altitude et les domaines skiables de Serre Chevalier, Montgenèvre, La Grave et la Haute Romanche.
  • Les Ecrins avec 8 communes et 7.000 habitants dont la Commune de l’Argentière-la Bessée (2.400 habitants) et les domaines skiables de Puy St Vincent et Pelvoux-Vallouise.
  • Le Guillestrois/Queyras avec 15 communes et 8.500 habitants, dont la Commune de Guillestre (2.312 habitants à 1.000 mètres d’altitude), et Saint Veran a (2040 mètres d’altitude. C’est la commune la plus haute d’Europe) ainsi que les domaines skiables du Queyras, Risoul et Vars.

Notre économie est principalement basée sur le tourisme, l’artisanat, l’agriculture et l’élevage. Nous n’avons pas beaucoup d’usines basées sur notre région; elles sont principalement concentrées sur les rives de la Durance et dédiées à la production hydroélectrique.

Publié le 29/12/2022 à 15h15:17 | Modifié le 13/01/2023 à 12h15:41

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.