Vie Associative > Actualités

Mise en concurrence pour atelier FAB

Dans ces nouveaux locaux Centre Social, l’ACSSQ a prévu deux salles équipées, appelées « Fab/Lab » et espace de co-working. Ces espaces vont permettre d’accueillir les jeunes adolescents et adultes de façon transversale.

Plus globalement, ce lieu d’animation sera largement ouvert à l’implication d’autres partenaires locaux en charge de la jeunesse (mission locale, autres structures associatives de jeunesse, centre d’information et d’orientation, etc…). Il sera également ouvert aux acteurs impliqués dans la vie et le développement économique (plateforme d’initiatives locales, chambres consulaires, clubs d’entrepreneurs, entrepreneurs locaux etc…). Cet aménagement est soutenu par le programme de coopération territorial de l’Union Européenne, ALCOTRA France-Italie,  dans le cadre du projet transfrontalier #Com.Viso.

 

L’animatrice Jeunesse de l’ACSSQ organise avec un designer et une dizaine de jeunes motivés (15 à 25 ans), l’aménagement des locaux (plan 3d, fresques, idées de création de mobiliers, etc). L’équipe souhaite maintenant être secondée par un artisan capable de les accompagner dans la création de mobilier : plans de travail / réalisation de porte-manteaux / patères / Sièges / tabourets / fauteuils / Réalisation de jardinières / Meubles de rangement…

 

L’essentiel des matériaux sera fourni ainsi que les croquis. Ils pourront évoluer sur les conseils de l’artisan. Nous travaillerons principalement à partir de bois, d’ossatures de récupération, de skis de fond et de skis alpins. Les fournitures de petits matériaux (colle – visserie – chevilles….) seront réglées sur présentation des factures à annexer aux factures du titulaire.

 

Ce dernier apportera ses idées, son savoir-faire, sa technicité et ses outils. Les réalisations communes pourront se faire au sein de l‘ACSSQ. Afin de travailler au mieux avec les jeunes, les plus âgés seront orientés vers les machines, sous la surveillance des accompagnateurs selon les préconisations de l’artisan. Les plus jeunes mineurs se verront effectuer des tâches plus simples, telles que la peinture, le montage simple sans outil électroportatif. Les tâches plus délicates pourront être réalisées par l’artisan en son atelier et par lui seul (à convenir avec l’équipe projet sur la base d’un estimatif horaire).

Publié le 28/05/2019 à 13h42:25 (non modifié)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.