Bienvenue là-haut > Actualités

Le Secteur Culturel et le Parcours d’Éducation Artistique et Culturel (PEAC)

Le Parcours d'Education Artistique et Culturel
« Résidences artistiques en milieu de hautes-montagnes en faveur de la jeunesse » PROJETS 2018-2019 PRESENTATION

Nous œuvrons depuis plus de trente ans à porter des projets de développement artistiques et culturels territoriaux. Ces projets sont le fruit d’années de travail ininterrompu, animés par des équipes professionnelles engagées et des bénévoles investis, d’échanges entre artistes et publics.

 

            La politique du ministère de la Culture et de la Communication en faveur de l’éducation artistique et culturelle vise à soutenir la capacité d’intervention des structures artistiques et culturelles, des artistes et des associations.

 

            Le projet de résidence sur le territoire Guillestrois-Queyras répond à une envie de conforter les savoir-faire culturels locaux et avoir un projet phare entre les acteurs culturels afin de cultiver le faire ensemble. Eloignés de tout pôle culturel, nous avons besoin d’ouverture et de compréhension des pratiques artistiques en faveur de la jeunesse. Nous souhaitons, par cette politique, appuyer et conforter l’émergence artistique locale et régionale. Fort des pratiques existantes sur le territoire et dans la transversalité de notre mission de centre social, nous rencontrons régulièrement les jeunes, les familles et les artistes. C’est à partir de l’écoute de ces publics lors des spectacles vivants, résidences et activités d’enseignements ou de loisirs et du réseau d’acteurs culturels que nous avons pu identifier les attentes des usagers.

 

            Les projets de résidence artistiques s’inscrivent dans la politique ministérielle du Parcours d’Education Artistique et Culturel qui vise à former chez les enfants et les jeunes (de la petite enfance à l’université) la capacité à poser un regard personnel sur le monde.

            Le Secteur Culturel de l’ACSSQ s’efforce de mettre en œuvre ces projets dans le respect et l’équilibre des trois axes fondamentaux :

  • des rencontres: rencontres, directes et indirectes, avec des œuvres artistiques et des objets patrimoniaux ; avec des artistes, des artisans des métiers d’art, des professionnels des arts et de la culture… ; avec des lieux d’enseignement, de création, de conservation, de diffusion… ;
  • des pratiques, individuelles et collectives, dans des domaines artistiques diversifiés ;
  • des connaissances: appropriation de repères ; appropriation d’un lexique spécifique simple permettant d’exprimer ses émotions esthétiques, de porter un jugement construit et étayé en matière d’art et de contextualiser, décrire et analyser une œuvre ; développement de la faculté de juger et de l’esprit critique.

            L’objectif essentiel en 2017/2018 est de pouvoir conduire et piloter les projets sélectionnés dans le respect de la charte pour l’éducation artistique et culturelle, et de ce fait, tendre vers la pérennisation des partenariats en contractualisant un engagement sur plusieurs années. Les projets se dessinent en direction de trois objectifs principaux : favoriser une médiation culturelle entre les pratiques artistiques et le public, coopérer entre les acteurs culturels du territoire et soutenir la création artistique locale et régionale. Nous souhaitons dès lors respecter les priorités suivantes : la pratique artistique et culturelle, développer le goût de la lecture, développer les pratiques musicales collectives, renforcer les partenariats avec les acteurs et pour tous âges. Les deux projets seront orchestrés en « itinérance » sur des territoires isolés, permettant de faire vivre toujours plus la mission première du Secteur Culturel de l’ACSSQ : proposer une offre culturelle diversifiée et accessible à tous.

            Les projets s’adressent aux enfants et aux jeunes (0-25 ans) habitant dans un milieu montagnard éloigné de tout pôle culturel. Environ 2000 jeunes et enfants de moins de 25 ans vivent sur le territoire. Le public est essentiellement situé en zone rurale avec des difficultés de mobilité.

                Le territoire est celui de la Communauté des Communes du Guillestrois (8 communes) et du Queyras (8 communes), dans le département des Hautes Alpes. Ce projet va véritablement continuer à contribuer à la construction de la communauté de communes Guillestrois – Queyras. Cependant, il est important de préciser que l’un des projets auquel nous participons aura comme terrain d’action également la Communauté des Communes de Serre-Ponçon.

 

 

 

Résidence d’auteur, résidence littéraire – en collaboration avec l’Association « Rions de Soleil »

La résidence d’auteur à projet artistique et culturel offrira un espace de travail favorable à la création avec un lieu d’accueil, les conditions pour poursuivre la réalisation de son œuvre, mais également un temps dédié aux actions de médiation et de sensibilisation. La résidence sera établie dans des lieux uniques et patrimoniaux, notamment à l’Abbaye de Boscodon, classée Monument Historique, et sur la commune de Mont-Dauphin inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La résidence comportera un projet de création (70%), avec ou sans commande de texte, et un projet d’action culturelle (30%) avec des rencontres, des ateliers etc.

Dans ce projet il s’agit non seulement de soutenir la création littéraire, de promouvoir la littérature contemporaine mais également de toucher des publics éloignés de la littérature et d’aider à démythifier l’image de l’auteur et de la création.

Nous sommes donc partis du constat qu’il serait dans l’intérêt de l’auteur sélectionné et du public de travailler en deux temps :

– L’Association Rions de Soleil pilotera la première partie de résidence à l’automne 2018 sur la communauté des communes de Serre-Ponçon et l’auteure sera également invitée à effectuer environ 4 médiations sur le territoire du Guillestrois-Queyras.

– L’ACSSQ mènera un retour de résidence au printemps 2019 sur la communauté des communes du Guillestrois et du Queyras et l’auteure sera également invitée à effectuer environ 4 médiations sur le territoire de Serre-Ponçon.

La résidence de l’auteure sera pointillée par des temps de médiations. L’association Rions de soleil et l’ACSSQ sont en train d’organiser le parcours de ces rencontres interactives avec le public (ouvert à tout public ou réservé aux scolaires ou autres). Les médiations peuvent avoir lieu dans les bibliothèques, les classes (primaires, collège), les Centre de Documentation CDI, les points lecture, les librairies, les lieux institutionnels / d’insertion / culturels / associatifs…

Résidence de création artistique et pédagogique, Les Têtes de Linettes

En reprenant les termes du dossier de présentation des Linettes, l’objectif de ce « Conte Initiatique » est de mettre en lumière la sensibilité exacerbée et les enjeux que peuvent être amenés à vivre les enfants, seuls capables de transformer un instant en véritable événement, et de retranscrire l’intemporalité de l’imaginaire et des « croyances », propre à toutes générations, le cœur ouvert et l’écorce à vif…

Il s’agit dans ce programme non seulement de soutenir la compagnie dans un travail de création artistique et permettre la réalisation du projet « La Petite Mandarine », mais également d’intégrer et de diffuser ce travail sur le territoire du Guillestrois-Queyras et d’y faire participer les enfants des écoles du Queyras et de l’école de Guillestre. Après l’expérience fortement positive du projet pédagogique de Boubacar Ndiaye sur l’année 2017/2018, il nous a semblé opportun de réitérer ce type d’action. La thématique et le travail engagé auprès des enfants s’inscrira dans le cadre du Parcours d’Education Artistique et Culturel. Tout comme la résidence d’auteur décrite en amont, il sera question de travailler en lien avec les établissements scolaires sur une convention, et de ce fait, travailler à la pérennisation de ce type d’actions sur les années à venir. Nous souhaitons également proposer ce projet à d’autres structures locales et ainsi élargir toujours plus le jeune public touché par ce type d’actions.

Les ateliers proposés aux enfants seront construits par la transversalité des disciplines Théâtre/ Musique/ Danse et Créations Manuelles.

Afin d’expérimenter la créativité, l’autonomie, l’esprit critique et la coopération, les thèmes qui sont proposés aux écoles et partenaires, en amont de la réalisation, sont : le chant par des jeux d’imitation, le théâtre par le jeu des masques à créer en groupe, le développement de la créativité par la fabrication d’instruments en matière recyclée, le développement de l’estime de soi et la mise en valeur de l’enfant vis-à-vis du groupe en l’invitant à animer une séance de « peinture sonore » ou de jeux de percussions corporels et vocaux, le rythme par des jeux de percussions corporelles et d’éco cup, la découverte d’instruments traditionnelles et autres détournements d’objets du quotidien, l’écriture par le détournement d’expressions ou de chansons connues, jeux de mots, création commune d’un chant selon les envies mais également la découverte de la création grâce aux outils numériques par l’utilisation d’un looper, enregistrements…

Le projet permet de répondre à plusieurs priorités, notamment la pratique artistique et culturelle des jeunes et plus précisément la pratique musicale collective. Le projet s’effectuera en « itinérance » sur les territoires isolés du Guillestrois- Queyras.

Il est également important de noter que ce projet accompagne le partenariat établit entre l’Education Nationale et la communauté de communes du Guillestrois et du Queyras. En effet les enseignants du cycle 2 et 3 ont choisi d’orienter la construction du PEAC dans une dynamique culturelle et pédagogique locale (projet commun à toutes les écoles du Queyras et en lien avec les 6ème du collège de Guillestre) et ainsi proposer le projet « La voix dans tous ses états ». Les Têtes de Linettes seront donc amenées à échanger avec les Dumistes de l’Ecole de Musique du Guillestrois- Queyras chargés des interventions musicales tout au long de l’année.

Publié le 04/10/2018 à 13h42:24 | Modifié le 04/10/2018 à 13h43:37

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.